Accueil du siteRevue de presse
Brèves
Le Collège de Genève cherche les siens
samedi 9 février
Un article de la Tribune de Genève l’annonce : il reste environ 450 jours avant que les festivités ne débutent. Anciens élèves, inscrivez-vous nombreux, incitez vos anciens camarades à faire de même, pour que la fête soit belle !
 
Tribune de Genève, 30 janvier 2009
LES ANCIENS SE SOUVIENNENT DE LEUR « BANQUET DES VOLÉES »
vendredi 30 janvier 2009
Pour le 450e anniversaire de l’institution, les anciens élèves sont conviés à un banquet géant.

Anciens élèves, maîtres et membres du personnel administratif et technique du Collège Calvin vont se réunir pour le traditionnel banquet des volées. Le 9 mai marque le 450e anniversaire de l’établissement. La date limite d’inscription pour déguster le menu composé par Philippe Chevrier est fixée à demain. L’occasion de se plonger dans les souvenirs de 1984, dernier banquet des anciens maturants.

Chaleureux, exceptionnel, inoubliable. A entendre nos témoins, il n’y a que des superlatifs pour qualifier cet événement. « C’est le plus beau souvenir de mes douze années passées à la tête du Collège, se souvient Gérald Haury, ancien directeur. Il y avait 4000 participants. La cour du Collège et la promenade Saint-Antoine étaient remplies par une foule compacte. »

Les yeux de Martine-Antoinette Lesemann, directrice adjointe de l’époque, s’illuminent à l’évocation du passé : « A l’instant où j’ai vu la foule attablée, l’émotion et la joie m’ont submergée. »

Un moment de retrouvailles où chacun se remet dans la peau du collégien, du maître qu’il a été des années auparavant. Dans un climat de camaraderie, les questions fusent. Qu’est-ce que tu es devenu ? Toi, tu es procureur général ?! Où es-tu maintenant ? Les années se sont écoulées et chacun a tracé son chemin. « C’est passionnant de voir l’évolution des gens », explique l’ancienne directrice adjointe. « Des anciens collégiens sont venus me voir avec des photos de leurs bambins. C’était vraiment émouvant de voir ces petits visages qui ressemblaient tellement à leurs parents adolescents. »

De 18 à 97 ans

Les plus jeunes en 1984, avaient 18 ans et le plus âgé 97 ans. Un gouffre vite comblé selon Marie-Antoinette Lesemann. « Les anciens ont demandé aux élèves leurs adresses. Beaucoup ont été surpris de recevoir des cartes postales pendant l’été. »

Des souvenirs encore plus lointains pour certains avec le banquet du 400e anniversaire. « Le comique de service était alors Michel Simon, nous raconte notre confrère Jean-Claude Ferrier. Il avait déclaré : « Il n’est pas nécessaire d’avoir été bon élève pour faire la joie de ses professeurs. » Le futur comédien avait été prié par la direction du Collège d’aller faire le pitre ailleurs, ce qu’il a réalisé avec un certain succès. Vingt-cinq ans plus tard, c’était l’élève Bernard Haller qui avait déclaré : « Je serai court, mais bref », citant un ancien directeur.

Qui sera l’ancien collégien pour faire rire cette année : Jean-Charles Simon, Lova Golovtchiner ou Jean-Luc Bideau ?

MAUD LEPINE

➜ Renseignements pratiques sur le site www.calvin450.ch. Le banquet coûte 80 francs. La date limite d’inscription est fixée au 31 janvier.