Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Documents / Documents publics / Documents statiques / Renseignements / Questions fréquentes

Questions fréquentes

L'ECGA, pour quoi faire ?

Comme l'école de culture générale du jour, l'ECGA prépare les étudiant.e.s aux filières d'études du degré tertiaire B (Hautes Ecoles spécialisées et Ecoles supérieures). L'ECGA, cependant, ne comporte que trois options : celle qui mène aux professions de la santé, celle qui mène aux professions du domaine socio-éducatif et celle qui mène aux professions du domaine de la communication-information.

Le certificat délivré aux adultes est équivalent à celui remis aux élèves qui fréquentent l'école du jour. La direction de l'ECGA vérifie l'équivalence des examens avec ceux des ECG.

Les trois certificats délivrés par l'ECGA (certificats santé, certificats socio-éducatifs et certificats communication-information) sont reconnus par la CDIP au plan national.

A qui s'adresser en cas de demande et de question sur ses études ?

Les étudiant.e.s de l'ECGA sont suivi.e.s par un maître ou une maîtresse de groupe. Ils/elles peuvent le/la contacter pour toutes les questions concernant leurs études (une adresse de courrier électronique est indiquée). Les étudiant.e.s sont invité.e.s fortement à informer leur maîtres ou maîtresses de groupe de leurs éventuelles absences prolongées (maladie, hospitalisation, service militaire, etc.). La communication avec les maîtres et maîtresses de groupe et avec les enseignant.e.s de discipline permet d'aplanir par avance beaucoup de difficultés qui peuvent survenir.

Les maîtres adjoints et le doyen accueillent les étudiant.e.s lors de leurs permanences du lundi au vendredi soir.

Combien de temps dure la formation ?

L'École de culture générale pour adultes est basée sur la validation des acquis des étudiant.e.s. Celles-ci ou ceux-ci peuvent obtenir des équivalences pour des cours qu'ils/elles auraient déjà suivis avec succès dans des formations antérieures ou en demandant à passer des tests d'équivalence.

De manière générale, le parcours proposé est de deux années ; les cours comme les mathématiques, le français, les langues, comportent deux niveaux. Une année de préparation, appelée "modules supplémentaires", est proposée aux étudiant.e.s dont le niveau dans les disciplines de base n'est pas suffisant.

La durée de la formation dépend donc des acquisitions scolaires antérieures de l'étudiant.e et des aménagements de son plan d'études : généralement, elle va d'une année à trois ans. La durée totale de la formation ne doit pas dépasser cinq ans. Le certificat est décerné à l'étudiant.e qui aura réussi toutes les disciplines figurant à son plan d'études.

Comment aménager son plan d'études ?

Un horaire complet de cours comporte dix-huit heures, soit quatre heures de cours par soir (deux le vendredi). Les étudiant.e.s inscrit.e.s aux modules supplémentaires ont un horaire limité à douze heures par semaine.

Les étudiant.e.s  sont libres d'aménager le rythme de leur formation en fonction des difficultés rencontrées et de leurs disponibilités (notamment familiales et professionnelles). Un horaire minimum de 6 heures par semaine est exigé.

Les réaménagements au plan d'études se font auprès du bureau de gestion (salle J030) durant les six premières semaines de l'année en cours (consultez le calendrier général). Les étudiant.e.s ne peuvent pas choisir leurs enseignant.e.s.

Il est encore possible d'annuler un cours à l'année jusqu'en janvier (jusqu'à la moitié du cours pour les cours au semestre). Cette demande doit se faire par écrit. Au-delà, l'étudiant.e ne peut se désinscrire des cours et est tenu à se présenter aux examens.

Quel est l'horaire de l'étudiant.e ?

L'étudiant.e reçoit un horaire qui comporte les disciplines qu'il/elle doit suivre, les numéros des salles et les noms de ses enseignant.e.s. Au début de l'année scolaire, l'étudiant.e doit vérifier que son horaire comporte bien tous les cours qu'il/elle a choisis de suivre pour l'obtention du certificat.

En raison d'impératifs liés à la gestion de la section pour adultes (dédoublements, regroupements de cours ou autres), les horaires des étudiant.e.s sont susceptibles de modifications en cours d'année. L'inscription à l'École de culture générale pour adultes implique l'acceptation de cette éventualité.

Seul.e.s les étudiant.e.s dûment inscrit.e.s à un cours selon les listes éditées par la direction sont autorisé.e.s à le fréquenter. L'étudiant.e est tenu.e de suivre le cours qui lui a été attribué.

Comment les étudiant.e.s sont-ils/elles évalué.e.s ?

L'évaluation des étudiant.e.s est déterminée sur la base d'un examen final. Des contrôles intermédiaires sont organisés par les enseignant.e.s de chaque discipline afin de permettre à l'étudiant.e une évaluation continue de ses connaissances au cours de l'année. Ces évaluations intermédiaires sont uniquement indicatives ; seul l'examen décide de la réussite (ou de l'échec) de l'étudiant.e. L'examen est soit "ACQUIS" soit "NON ACQUIS". L'évaluation ne comporte pas de note.

Les cours de modules supplémentaires (français, mathématiques, anglais, allemand), ainsi que celui de sciences expérimentales, proposent une évaluation sous la forme de trois contrôles continus, soit un par trimestre (les dates sont fixées à la rentrée pour chaque discipline). La réussite à ces trois contrôles équivaut à la réussite à l'examen final. En français I, l'évaluation de l'écrit peut se faire également sur la base de trois contrôles continus; l'examen oral, cependant est à réussir pour obtenir l'ACQUIS dans cette discipline.

Quelles sont les exigences de fréquentation des cours et de ponctualité ?

L'étudiant.e est tenu.e de suivre régulièrement les cours. Un.e étudiant.e ayant de trop nombreuses absences sans justification valable s'expose à ne pas être accepté.e à la session d'examens. Les heures d'entrée et de sortie doivent être observées. L'étudiant.e qui arrive en retard à une leçon s'expose à ne pas être reçu.e.

Pour toute absence, il/elle informe lui-même l'école dès que possible. En cas d'absence pour maladie, un certificat médical peut être exigé.

En cas de difficulté à suivre les cours régulièrement, on demande à l'étudiant.e de rester en contact avec son maître ou sa maîtresse de groupe, qui peut le conseiller et faire le lien avec les enseignant.e.s des disciplines.

Comment se passent les examens ?

Quand ?

Les examens doivent être passés directement à la suite d'un cours. Le champ des examens, écrit ou oral, est celui du programme des cours et porte sur le contenu de toute l'année. Un.e juré.e assiste aux examens oraux. Le/la juré.e est, en principe, un.e enseignant.e de l'ECG.
L'école organise trois sessions d'examens: janvier (pour les cours au semestre), juin et septembre. Pour les cours au semestre (cours de droit, économie politique, histoire, géographie, informatique-Web et multimédias), l'examen a lieu immédiatement à la fin du cours (en janvier). Si un examen comporte un écrit et un oral, les deux doivent être passés lors de la même session.

Au plus tard quatre semaines avant la session d'examens de juin, l'étudiant.e peut demander le report d'au maximum un tiers de ses examens de la session de juin à celle de septembre. Tout report d'examen doit être confirmé par écrit (formule à disposition au secrétariat).
Le planning des examens est communiqué au moins six semaines avant la session pour permettre aux étudiant.e.s de s'organiser. Ces dates sont impératives. L'examen d'une discipline n'aura pas obligatoirement lieu aux mêmes heures que le cours.

En cas d'échec ?

Un examen ne peut être passé que deux fois. Deux échecs sont éliminatoires.
Si l'examen est NON ACQUIS (1er échec), l'étudiant.e est réinscrit.e automatiquement au cours de l'année suivante. Cependant, après discussion avec son enseignant.e, il/elle peut, sur demande écrite (formulaire à disposition au secrétariat), se présenter à la session de septembre. De même, en cas d'échec à un des examens organisés en janvier, l'étudiant.e a le droit de se présenter une seconde fois à l'examen lors de la session de septembre (il/elle peut aussi suivre à nouveau le cours l'année suivante).


Fraude ou absence aux examens

Toute fraude ou tentative de fraude entraîne le résultat NON ACQUIS pour l'examen. De même en cas de plagiat pour le Travail personnel de certificat. Il y aura présomption de tentative de fraude en cas de sortie de classe pendant un examen. L'étudiant.e ne pourra se représenter à cet examen qu'à la session de juin de l'année scolaire suivante.
En cas d'absence à un examen, un certificat médical est exigé (sans certificat médical, l'examen sera considéré comme NON ACQUIS).


Consultation des examens

A la fin de chaque session, les maîtres et maîtresses rencontrent les étudiant.e.s pour commenter leurs résultats.

Par la suite, les étudiant.e.s qui le désirent peuvent prendre connaissance des manuscrits de leurs examens. Elles et ils en feront la demande au secrétariat. Les examens et les travaux personnels sont conservés par l’école pendant un an et ne peuvent être empruntés ou photocopiés.

Comment passer des tests d'équivalences ?

L'ECGA organise une session de tests d'équivalence en septembre. Ceux-ci sont organisés au moment de l'inscription dans l'école pour permettre de tester les connaissances déjà acquises par l'étudiant.e. On ne peut s'y présenter qu'une seule fois par discipline. Pour chaque discipline, un descriptif du champ de l'examen est disponible au secrétariat. L'inscription à ces tests d'équivalence n'est plus possible une fois que l'on a commencé sa scolarité à l'ECGA.

Comment annuler son inscription à l'ECGA? (Conditions de retrait) 

Un.e étudiant.e peut, au courant du premier semestre, se désinscrire de l'ECGA en informant par écrit son maître de groupe ou le doyen. Une année interrompue avant le 30 septembre n'est pas prise en considération. Les émoluments perçus à l'inscription ne sont pas remboursés, sauf en cas d'échec d'un éventuel examen d'admission.

Comment alléger son plan d'études?

L'étudiant.e est libre d'aménager son plan d'études (voir ci-dessus). Cependant, comme les examens doivent être passés à la suite immédiate d'un cours, on ne peut plus annuler un cours suivi à l'année après le mois de janvier (et jusqu'à la moitié du cours pour ceux au semestre). L'étudiant.e qui ne se présente pas à un examen auquel il/elle a été convoqué.e obtient un NON-ACQUIS.

Comment faire recours et adresser des réclamations ?

Conformément au règlement de l'enseignement secondaire II et tertiaire B, du 29 juin 2016, les décisions de l'école peuvent faire l'objet d'un recours adressé à la direction générale de l'enseignement secondaire II dans un délai de 30 jours dès leur communication, puis, au Tribunal administratif dans un délai de 30 jours. (cf. l'article 39 du règlement).

Tout.e étudiant.e peut faire part de ses plaintes ou réclamations, dans quelque domaine que ce soit, relatives à l'École de culture générale pour adultes, auprès de la direction de l'école.

La direction examine les suites à donner. Tout.e étudiant.e a droit à être entendu par l'instance responsable (doyen puis directeur/directrice).

Quelles sont les règles de vie commune à l'ECGA ?

Pour des raisons de sécurité et de salubrité, il est interdit de fumer dans les bâtiments scolaires. Les boissons et la nourriture sont à consommer à la cafétéria. Elles ne sont pas autorisées en classe.

La cafétéria propose un service jusqu'à 20h05 du lundi au jeudi.
Le centre de documentation est ouvert du lundi au jeudi, jusqu'à 19h45 (ouverture le mercredi à partir de 17h). C'est un lieu de travail où il faut respecter la tranquillité. On y trouve des ordinateurs disponibles pour les travaux des étudiant.e.s. L'accès à la salle des maîtres et maîtresses et aux ordinateurs qui s'y trouvent est strictement interdit aux étudiant.e.s.
Dès 17h00, le parking de l'école est à la disposition des étudiant.e.s.
Un affichage officiel, disposé dans le hall, donne des informations sur l'organisation de l'école.

Charte de l'ECGA

Assurance en cas d'accident

Accidents, malaises, urgences médicales : tél. 144.

L'Office des assurances de l'État ne couvre pas les accidents survenant à des adultes.

Allocations d'études

L'étudiant.e qui désire bénéficier d'allocations d'études doit en faire la demande au Service de bourses et prêts d'études (SBPE).

Consulter les sites :

www.geneve.ch/bourses

www.citedesmetiers.ch/geneve

Vous pouvez obtenir un formulaire de demande d'allocation auprès du secrétariat de l'ECGA.

    


Mise à  jour : 31 janvier 2017


Actions sur le document