Impressum

Cartes heuristiques pour synthétiser, mémoriser, réciter, ... les Fables de Jean de La Fontaine

mardi 9 août 2011
par  François Daniel Giezendanner
popularité : 2%

Les carte heuristiques se révèlent utiles pour l’enseignement et l’apprentissage et vous avez la possibilité de les mettre en œuvre dans SPIP selon la démarche présentée dans les articles :

avec les exemples :

« La Cigale et la Fourmi » avec FreeMind
Flash ou Javascript ne sont pas activés. Activez-les et relancez la page !

Code à utiliser :

<freemind|doc=5885|largeur=520|hauteur=520>

En complément à l’article « Exercice à trous avec le plugin Jeux de SPIP, Thème : 5 fables célèbres de Jean de la Fontaine » voici à titre d’illustration 6 articles qui exploitent les Cartes heuristiques pour synthétiser, mémoriser, réciter ... les Fables de Jean de La Fontaine.

Exemple d’utilisation du « Plugin JW Image Rotator »
Source images : c.f. ci-dessous
  • Le Mind-Mapping - Présentation des cartes mentales
    Jean Pascal Côte
    Les cartes mentales_v1.0, p 25/89
    A quoi ça sert ? (2/2)
    Exemple : comment synthétiser un texte
    La cigale et la fourmi (fable de Jean La Fontaine)
    http://www.slideshare.net/JPCOTE/les-cartes-mentalesv10
    Titre de l’image : Synthétiser-Jean-Pascal Côte
  • Réviser le bac français avec les cartes heuristiques
    Par Hélène, mardi 6 avril 2010
    Alain est un élève de 1ère comme beaucoup d’autres qui, en guise de révisions, lit ses textes et ses cours. Sans enthousiasme, sans stratégie, sans intention particulière de lecture, il « lit ». Mais qu’en retient-il ? « Pas grand-chose » me dit-il en riant.
    Je lui propose alors de réaliser une carte heuristique pour chaque texte…
    Sa première carte réalisée après lecture de la fable de Jean de La Fontaine, Le Curé et le Mort.
    Sa 2ème carte : La laitière et le pot au lait
    http://idees-ash.blogspot.com/2010/04/reviser-le-bac-francais-avec-les-cartes.html
    Titre de l’image : Mémoriser-Hélène
  • Ecouter les Fables de La Fontaine
    mercredi 22 juin 2011 par Juliette Sorlin
    But : ?Faire entrer les élèves dans l’univers des Fables de La Fontaine par l’écoute en classe de 6e.
    Une carte heuristique a été créée pour faire le point sur les acquisitions et sur les éléments à travailler. Les élèves ont, dès lors, pu lire et travailler sur de nouvelles fables.
    http://missiontice.ac-besancon.fr/gt-lettres-tice/spip.php?article121

Documents joints

Freemind - 4.7 ko
Freemind - 4.7 ko

Commentaires

Publications

Derniers articles publiés

Agenda

<<

2014

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Météo

Geneva, GE, Switzerland

Conditions météo à 0h0
par weather.com®

Inconnu

°C


Inconnu
  • Vent :  km/h - N/D
  • Pression :  mbar tendance symbole
Prévisions >>


Annonces

Embed Twitter « responsive tools »

Pour le faire sur votre site


Embed Twitter « RWD »

Pour le faire sur votre site


Embed Twitter dans SPIP

Pour le faire sur votre site


Sites favoris


9 sites référencés dans ce secteur

Brèves

Intel Booste les Mac (Une réalité de quelques mois) : remarquables accélérations sur MacBook, Mac mini et iMac

jeudi 22 juin 2006

En prenant le virage Intel, Apple a pu mettre sur le marché au début 2006 des machines beaucoup plus rapides.

Par exemple, Apple éjecte l’ancien processeur de son iBook (et aussi de son iMac et de son Mac mini) pour le remplacer par sa toute nouvelle technologie dite « Intel Core Duo » , un processeur à double cœur d’exécution, ainsi MacBook est de 5.1 à 5.7 fois plus rapide que le plus rapide des iBook.

Sur la page

sont reportés les résultats comparatifs des tests de performance de MacBook :

  • Calcul d’entiers : 5.1 fois plus rapide qu’iBook G4 ;
  • Calcul en virgule flottante : 5.7 fois plus rapide qu’iBook G4.

De même sur la page

sont reportés les résultats comparatifs des tests de performance du nouveau Mac mini :

  • Calcul d’entiers : 4.7 fois plus rapide que le précédent modèle de Mac mini ;
  • Calcul en virgule flottante : 5.5 fois plus rapide que le précédent modèle de Mac mini.

Et aussi sur la page

sont reportés les résultats comparatifs des tests de performance du nouveau iMac :

  • Calcul d’entiers : 3.2 fois plus rapide que le précédent modèle de iMac ;
  • Calcul en virgule flottante : 2.1 fois plus rapide que le précédent modèle de iMac.

Quelques liens intéressants

UNE EVOLUTION QUI SE PREPARE : vers une interface plus adaptée aux utilisateurs dans les stations de travail et les portails - Looking Glass 3D (LG3D) - Apparence de Verre 3D (Première partie : le cas de Sun et du logiciel Libre)

lundi 7 novembre 2005

Looking Glass est une interface utilisateur graphique 3D, intuitive et conviviale, qui fonctionne actuellement sur Sun Solaris, Linux et Microsoft Windows. Elle est développée par Sun - en étroite collaboration avec la communauté Open source - comme un nouveau paradigme succédant à celui de l’ensemble des interfaces 2D actuelles, tous systèmes confondus. En bref, c’est l’abandon des multiples fenêtres en deux dimensions superposées les unes aux autres pour faire place aux multiples fenêtres 3D dynamiques et translucides toutes visibles simultanément dans un environnement tridimensionnel interactif.

JPEG - 14.9 ko

Dans cette interface, les fenêtres sont zoomées (agrandissement et miniaturisation), tournées (rotations à la fois verticales et horizontales), renversées pour révéler une autre application sur le dos (laquelle permet ainsi l’ajout de notes au verso des fenêtres ou sur leur côté à la manière d’une classification de bibliothèque), ou arrangée verticalement, ou côte à côte comme des livres sur une étagère, ou emportées au bord de l’écran dans une vue panoramique. Une application peut être adossée au dos d’une autre, simplifiant la bascule entre deux programmes. Les utilisateurs entrent dans un environnement 3D et accèdent à des applications et à des dossiers de manières nouvelles et intéressantes. Les fenêtres sont rendues translucides de manière à ce que l’utilisateur puisse voir une fenêtre derrière d’autres, et se déplacer sur le dessus de bureau, comme elles le feraient dans un monde virtuel. L’utilisateur peut lancer plus d’une douzaine d’applications simultanément et se déplacer de l’une à l’autre de manière intuitive, conviviale et sans le moindre effort dans l’environnement 3D.

Pour en savoir plus