Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Espace pédagogique / Biologie / Cours de B. Emery / OC Sciences et Vie / S1.11 Sensibilité et spécificité

S1.11 Sensibilité et spécificité

Dans les tests diagnostics, il y a deux valeurs importantes pour juger de la "fiabilité" d'un test : la spécificité et la sensibilité.

Pour comprendre ce qu'elle représente, il faut distinguer les 4 cas suivants :

MaladeNon Malade
Test positif Vrai positif (VP) Faux positif (FP)
Test négatif Faux négatif (FN) Vrai négatif (VN)

 

La sensibilité représente "la valeur minimale de détection", le seuil en-dessus duquel le test se révèle positif. Elle se calcule de la façon suivante : Sensibilité = VP / (VP+FN). C'est un moyen de mesurer la capacité du test à détecter un malade.

La spécificité représente "la capacité du test à ne pas se tromper". Il se calcul de la façon suivante : Spécificité = VN / ( VN+FP). C'est un moyen de mesurer la capacité du test à détecter un non-malade.

Pour juger de la qualité d'un test, il est important d'avoir les 2 valeurs.

 

A ces valeurs on peut ajouter les valeurs prédictives positive et négative. Il est moins courant d'avoir ces valeurs, et elles se calculent de la manière suivante : VPP = VP / (VP+FP) et VPN = VN / (VN+FN).

Ces valeurs représente la "véracité" (l'inverse du taux d'erreurs) de l'information transmise par le test. Reformulé, la valeur prédictive positive représente le pourcentage de chance qu'un test indiqué comme positif désigne effectivement un malade. Et de même pour un résultat négatif avec la valeur prédictive négative.